2° coupe AIDA France 2014 à La Ciotat

Il faisait beau sur La Ciotat ce dimanche 17 mars ! et pas seulement sur la terrasse du bassin de 25 mètres de la piscine Jean Boiteux.

Pour la 11ème fois, la « Génération Grand Bleue » emmenée par Pierre Vigouroux organisait une manche de la Coupe Aida France.
Comme chaque année l’ambiance est au rendez-vous et les habitués de cette compétition si chaleureuse se retrouvent avec plaisir à partir de 8h.
Sur cette édition on compte 38 compétiteurs inscrits, dont 10 femmes. Une compétition aux accents internationaux puisqu’on y verra représentées la Russie, l’Allemagne, l’Angleterre et la Belgique. Sans frontières d’expériences non plus puisque trois apnéistes y feront leur première expérience, dont Dominique 16 ans et Anthony 17 ans.
La matinée est consacrée au statique. Les annonces vont de 1 à 6 minutes.
Les femmes vont ouvrir le bal très sérieusement car Marianna Krupnitskaya et Audrey Palma, qui avaient toutes deux annoncé 1’00 et passent ainsi ensemble dans l’une des premières séries, vont valider respectivement 5’58 et 5’52 ! Voilà de quoi lancer avec élégance une très belle matinée de statique. Par la suite Karine Bergami nous offre un joli 4’59, Marie Devanlay et Béatrice Del Negro passent les 5 minutes avec respectivement 5’05 et 5’23, l’allemande Barbara Jeschke confirme à 5’01 et Béatrice Bozon qui avait fait la plus grande annonce féminine réalise un très beau 6’01.
 
B Bozon (Photos B Clerc)
Pour autant les hommes ne sont pas en restes : parmis les 27 hommes qui retiendront leur souffle ce matin, trois vivent leur première compétition. Dominique Martinetti du haut de ses 15 ans nous offrira son premier protocole officiel qu’il maîtrisera parfaitement à 1’52, Grégory Maggion sort à 4’09 dépassant largement son meilleur temps personnel, quand à Anthony Carlhian qui s’élance au soleil sur la même série que Jacques Barbara et Morgan Bourc’his, c’est avec plus de 5’30 qu’il débute sa vie de compétiteur ! Là encore une très belle épreuve de statique presque sans nuage (Pascal Huron ne validera pas son protocole et Olivier Azzopardi déconcentré sort à 4’27). La matinée avance aux rythmes des performances maîtrisées et cinq compétiteurs emmèneront l’émotion des spectateurs au-delà de 6 minutes : Jérôme Chapelle et Xavier Delpit respectivement à 6’42 et un beau 7’22 pour Xavier, puis Nicolas Fougerousse à 6’02, Morgan Bourc’his à 6’18 et l’incroyable Régis Scarone nous offre un très beau protocole à 7’52 avec son sourire légendaire !
C’est sur une superbe ambiance que s’achève la première épreuve, de très belles performances, de nouvelles expériences et zero blackouts. Bravo à tous !
R. Scarone 
L’après-midi ouvre la danse des apnées dynamiques dans le bassin de 25 mètres. Les apnéistes s’élancent par deux avec ou sans palmes.
Chez les femmes les annonces débutent à 50 mètres et seules quatre d’entre elles chausseront la palme. Anne Maury et Barbara Jeschke ondulent élégamment jusqu’à respectivement 139 et 137 mètres. Marie Devanlay qui s’élance pieds nus tournera quatre fois pour nous offrir un joli 110 mètres. Quand à Marianna Krupnitskaya, la jeune russe qui annonce 100m en DNF ne nous décevra pas en sortant sans problèmes à 115 mètres.
 
A Maury (Photos B Clerc)
Les hommes préféreront pour la plupart s’élancer à la palme, à l’instar de Emmanuel Turlin et Morgan Bourc’his qui nageront pieds nus jusqu’à respectivement 141 et 154 mètres. Andy Buhl dépasse son record personnel en DNF en nageant 141 mètres mais rencontre un blackout pour la première fois de sa vie de compétiteur. Du côté des palmipèdes, trois hommes tourneront après les 150 mètres : Pascal Huron et Nicolas Fougerousse arrivent au mur (respectivement 174 et 175 mètres). La dernière série invite à s’élancer Xavier Delpit et Guillaume Bussière, qui ont tous deux annoncé 150 mètres. Guillaume avait gagné l’an dernier le dynamique avec et sans palme et le combiné de La Ciotat. Les deux hommes s’élancent, Xavier sort après le virage des 175 mètres mais ne parvient pas à valider son protocole. Guillaume, lui, poursuit sereinement et effectue sans difficultés son huitième virage au mur des 200 mètres. Il sortira calmement en arrivant à 225 mètres. Même si il a déjà parcouru de plus grandes distances en dynamique sur des bassins olympiques, il offre à La Ciotat la plus grande distance validée en France en bassin de 25 mètres.
La journée se termine avec beaucoup de joie, les compétiteurs novices et expérimentés s’encouragent. A la remise des prix Pierre Vigouroux et toute la « GGB team »  n’oublient pas de remercier les compétiteurs étrangers ainsi que ceux qui choisissaient ce jour-là l’indoor de La Ciotat pour leur première compétition. Merci également aux juges Isabelle Lara, Bernard-Stéphane Keller, Grégory Piazzola et Florent Pascal.
Résultats de statique La Ciotat 2014 :
STA FEMMES :
1. Béatrice BOZON 6’01
2. Marianna KRUPNITSKAYA 5’58
3. Audrey PALMA 5’52
STA HOMMES
1. Régis SCARONE 7’52
2. Xavier DELPIT 7’22
3. Jérôme CHAPELLE 6’42
Résultats dynamique La Ciotat :
DYNAMIQUE FEMMES
1. Anne MAURY 139m DYN
2. Barbara JESCHKE 137m DYN
3. Marianna KRUPNITSKAYA 115m DNF
DYNAMIQUE HOMME
1. Guillaume BUSSIERE 225m DYN
2. Nicolas FOUGEROUSSE 175m DYN
3. Pascal HURON 174m DYN
(4. Morgan BOURC’HIS 154m 1er en DNF)
COMBINÉ FEMMES
1. Marianna KRUPNITSKAYA 129,1 pts
2. Barbara JESCHKE 128,7 pts
3. Marie DEVANLEY 116pts
COMBINÉ HOMMES
1. Guillaume BUSSIERE 172,7 PTS
2. Nicolas FOUGEROUSSE 159,9pts
3. Morgan BOURC’HIS 152,6 pts